Garantie du prêt immobilier, caution ou hypothèque?

Lorsque vous contracter un crédit immobilier, l’établissement prêteur voudra s’assurer d’avoir la certitude de bien être remboursé. Pour cela une analyse approfondie de votre profil emprunteur, de votre situation et de votre capacité d’endettement seront effectués, et la banque prendra aussi une garantie pour se prémunir de tout risque d’impayé.

En quoi consiste la garantie d’un prêt immobilier ?

La finalité d’une prise de garantie est de protéger le prêteur en lui donnant la possibilité d’être remboursé par le biais de la saisie d’un bien immobilier ou tout autre moyen.

Les frais de mise en place d’une garantie sur un prêt immobilier sont à la charge de l’emprunteur, leur coût est variable et peut aller jusqu’environ 1.30% du montant du crédit, et ce en fonction du type de garantie

En France, il existe plusieurs garanties.

Les différentes Garanties en matière de prêt Immobilier

Il convient de distinguer les garanties réelles (PPD et Hypothèque) des Société de Caution

  • Les Garanties hypothécaires:

Les garanties hypothécaires sont Le Privilège de Prêteur de deniers (IPPD) et L’hypothèque

La mise en place de ces garanties donne lieu à un acte notarié ainsi qu’à des frais de mainlevée lors de la vente du bien immobilier pour l’hypothèque

La garantie hypothécaire, permet à l’établissement de crédit, en cas de défaut de paiement de faire procéder à la saisie du bien en garantie pour récupérer le solde du crédit

  • Les Sociétés de Caution :

Ce sont des organismes privés qui se portent caution pour vous afin d’éviter une prise de garantie réelle sur votre bien. L’intérêt d’une caution est qu’elle offre une certaine souplesse à l’emprunteur lors de la vente du bien immobilier ainsi que lors de la souscription d’un nouveau crédit.

En pratique dans le contrat de caution vous donner à l’organisme de cautionnement le droit de prendre une garantie réelle sur votre bien en cas d’impayé sur votre crédit.

Les Etablissements bancaire privilégient les sociétés de caution car elles sont remboursées directement par elle en cas d’incident et n’ont aucune démarche juridique à effectuer.

On distingue notamment : la CAMCA pour le crédit Agricole, Le Crédit Logement, La SACCEF pour la Caisse d’Epargne.

Le coût d’un cautionnement sera normalement plus avantageux que celui d’une garantie réelle.

Certaines professions sont avantagées en matière de cautionnement immobilier par un organisme ou une mutuelle liée à leur employeur, par exemple la CASDEN pour les fonctionnaires de l’éducation nationale.

Déposez votre demande de prêt