Comment bien choisir la quotité d’assurance

Définition quotité d’assurance

L’obtention et la mise en place d’un contrat d’assurance de prêt immobilier est incontournable pour l’octroi du prêt car c’est la compagnie d’assurance qui prendra en charge les remboursements du crédit en cas de réalisation du risque. La couverture minimum exigée par la banque est de 100% du montant emprunté, cependant il est possible de vous assurer davantage pour mieux vous protéger, vous et vos proches. Plusieurs cas de figures sont alors possibles.

1er cas : un seul emprunteur au crédit, c’est la situation simple et basique une assurance à 100% assure l’emprunteur

2ème cas : il y a deux emprunteurs, l’assurance sera donc répartie entre chacun d’eux de façon équivalente ou différente.

Qu’est ce que la quotité d’assurance ?

La quotité d’assurance peut se définir comme la répartition de l’assurance entre les emprunteurs. En général elle se fait en proportion des revenus des emprunteurs et leur niveau de contribution aux revenus du ménage. Par exemple dans un couple avec 5000€ euros de revenus, si chacun des emprunteurs gagne 2500€ alors une répartition à 50/50 pourra tout à fait convenir. Par contre si par exemple si l’un des conjoints gagne 3000€ alors que l’autre ne gagne que 2000€ alors la répartition sera de 60% sur le conjoint qui gagne 3000€ et de 40% sur celui qui gagne 2000€ au moment de la souscription à l’assurance.

Nous sommes ici dans le cas d’une simple couverture à 100% du montant emprunté. En cas de décès d’un des conjoints le conjoint survivant pourra se trouver dans une situation difficile, c’est pour cela que nous conseillons un complément de garantie d’assurance de crédit immobilier.

Assurance à 200% ou Complément de garantie, de quoi s’agit-il ?

Le complément de garantie, ou complément de quotité est une véritable action de prévoyance et de renforcement du conseil client. Le complément de garantie vient en renforcement de la couverture de base: d’un côté le client souscrit à la banque, une couverture à 50/50 avec son conjoint ou à 70/30, de l’autre côté les clients se voient proposer un contrat individuel avec les mêmes quotités couverture à 50/50 ou en inversion s’ils sont à 70/30 à la banque alors ils sont à 30/70 sur le contrat individuel.

Quels sont les intérêts de cette opération ?

1er avantage: assurer aux emprunteurs une couverture plus large les garanties, par exemple certains contrats groupe excluent très peu de sport à risques alors que les contrats individuels en excluent davantage. Les contrats groupes sont souvent plus cher alors que les contrats individuels sont régulièrement sensiblement moins cher et apportent pour tous les contrats qui sont distribués par Univers Crédit davantage de garanties telles que l’indemnisation forfaitaire, l’invalidité permanente partielle et les maladies non objectives (options problèmes dorso lombaires et psychiatriques).

Vous vous voyez donc proposé un ensemble de garanties sur une équivalence de 100% pour chaque emprunteur avec un très bon mix de prix et de garanties.

2ème avantage sans doute le plus important au-delà du coté mix prix garanties intéressant est le fait qu’il s’agit d’une assurance facultative (résiliable annuellement si vous client vous le souhaitez), c’est que la banque n’est pas bénéficiaire du contrat. En effet c’est le conjoint qui se trouve bénéficiaire de l’autre (bénéficiaires croisés) en cas notamment de décès.

Prenons l’exemple d’un couple avec une adhésion dite en cas de complément de garantie avec des quotités 50/50, la dette bancaire sera réduite de moitié avec la couverture de l’assurance du contrat bancaire (50% du capital restant dû sera soldé) et un chèque de l’équivalent de 50% du capital restant dû sera versé au conjoint survivant. Libre au conjoint survivant d’affecter cette somme au remboursement de la dette ou à toute autre dépenses qu’il jugera utile pour faire face à cette nouvelle situation.

3ème avantage

En cas de décès simultané 100% du crédit bancaire est soldé, la dette s’éteint, et les bénéficiaires désignés touchent l’équivalent de ce qu’il restait de capital restant du en capital, c’est très important car à l’issue d’un double décès comme celui-ci les enfants se retrouvent sans aucun revenu pour poursuivre leurs études notamment.

Demander un devis d’assurance